menuMENU
Article06 septembre 2022
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Médico-social : hausse des aides à l'investissement grâce au Ségur

En 2021, les financements alloués à l'aide à l'investissement dans le secteur médico-social ont connu un "saut significatif" grâce au Ségur de la santé, relève la CNSA dans ses "chiffres clés de l'aide à l'autonomie 2022".

Comme chaque année, la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) compile ses données chiffrées sur l'aide à l'autonomie. En 2022, 35,4 milliards d'euros (Md€) sont consacrés au soutien à l’autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap. 

Le document navigue entre des chiffres consolidés portant sur l'année 2021 et des estimations prévisionnelles pour 2022.

5e branche

Depuis le 1er janvier 2021, la CNSA gère la branche autonomie de la Sécurité sociale. « Elle soutient l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées en contribuant au financement des aides individuelles versées aux personnes, ainsi qu’au financement des établissements et des services qui les accompagnent », explique le document.

Ainsi, si de 2012 à 2020, l'objectif global de dépenses (OGD) du secteur médico-social était financé par l’objectif national de dépenses d'assurance maladie (Ondam) et un apport de la CNSA, « à partir de 2021, le financement de l’OGD provient uniquement d’un apport de la CNSA ».

Dans le détail, l'OGD « personnes âgées » s'établissait à 14,339 milliards d'euros (Md€) en 2021, soit une hausse de 9,2 % par rapport à 2020. L'OGD « personnes handicapées » s'élevait à 12,581 Md€ l'an dernier, soit une augmentation de 1,7 % par rapport à 2020.

Aide à l'investissement