menuMENU
Brève22 février 2021
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Logement des jeunes actifs : prime de 1 000 € pour aider à l'installation

Emmanuelle Wargon, ministre du Logement, a annoncé la mise en place à compter du 18 février 2021, sous condition de ressources, d'une prime de 1 000 € pour aider les jeunes actifs à s'installer dans leur premier logement. Cette mesure s'inscrit dans le cadre de l'accord passé entre l'État et Action logement pour adapter les interventions de cet organisme au contexte d'urgence.

Cette prime peut être versée :

  • aux jeunes de moins de 25 ans titulaires d'un CDI, d'un CDD ou d'un contrat d'intérim ;
  • sans condition d'âge, aux jeunes en alternance (titulaires d'un contrat d'apprentissage ou contrat de professionnalisation).

Dans tous les cas, l'intéressé doit être en emploi depuis moins de 18 mois et avoir un salaire inférieur à 1 400 € nets par mois. La demande de prime doit être adressée à Action logement.

Si l'Unhaj (Union nationale pour l'habitat jeunes) salue cet effort, dans un communiqué du 18 février, elle déplore dans le même temps les conséquences de la réforme du calcul de l'aide personnalisée au logement (APL), en vigueur depuis le 1er janvier, sur ces jeunes actifs. En effet, constate-t-elle, « plus d’un tiers des personnes logées par ses adhérents subissent à ce jour une baisse de leur APL », à hauteur en moyenne de 150 € par mois. Les jeunes en situation d'emploi sont les plus impactés (intérimaires, CDD et CDI à temps plein, etc.).

Afin de « redonner un minimum de perspective » aux jeunes, l'Unhaj demande « un moratoire de cette réforme ».

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres