menuMENU
Brève24 mars 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Logement accompagné : le confinement impacte gestionnaires et résidents

Entre le 21 et le 23 mars 2020, l'Union professionnelle du logement accompagné (Unafo) a lancé une « enquête flash » auprès de ses adhérents gestionnaires de logement accompagné (pensions de famille, résidences sociales...) concernant l'impact de la crise sanitaire liée au covid-19. Elle vient de rendre publics les résultats de l'enquête, à laquelle 50 gestionnaires ont répondu.

Niveau équipement, les professionnels sont plutôt bien dotés en gants (pour 75 % des répondants) et en gel (67 %), mais pas en masques (40 %). Plus de la moitié des gestionnaires (51 %) font face à un absentéisme « inhabituel », principalement en raison des difficultés liées aux gardes d'enfants, mais pas seulement.

Près des deux-tiers des répondants ont recours ou pensent avoir recours à l'activité partielle. Sachant que d'ores et déjà, ils indiquent avoir arrêté les activités communes (100 %), l'entrée des nouveaux résidents (les deux-tiers) et l'accueil physique (54 %). En revanche, les activités liées à l'accompagnement des personnes, au nettoyage des parties communes et à la sécurité ont été majoritairement maintenues.

Du côté des résidents, de nombreuses difficultés liées directement au confinement sont déplorées : absence de soutien scolaire, difficulté pour remplir les attestations - et donc pour se déplacer - pour les personnes ne sachant pas parler ou écrire français, tensions entre résidents, problèmes pour s'alimenter, etc.

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres