menuMENU
Interview21 mai 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

"L’expérience de la crise invite à assouplir le fonctionnement bureaucratique des établissements"

Pendant le premier confinement, les directeurs de structures sociales et médico-sociales se sont rapprochés de leurs équipes, constate Khaled Sabouné, maître de conférences en sciences de gestion à Aix-Marseille Université. Il appelle à repenser le fonctionnement des établissements pour mettre en place des organisations plus humaines.

Khaled Sabouné est responsable du Master "management des établissements sanitaires et sociaux" de l’Institut de management public et gouvernance territoriale (IMPGT) d'Aix-Marseille Université qui forme aux métiers d'encadrement et de direction dans le secteur sanitaire et social.  Organisé en alternance (une semaine de cours/trois semaines dans un établissement), le master est ouvert en formation initiale et continue.

Lors du premier confinement, les étudiants ont pu échanger sur leur vécu lors de groupes d'analyse de la pratique.  Dans un article publié sur le site The Conversation, Khaled Sabouné tire les enseignements de cette expérience.  Nous l'avons interrogé sur les pistes qu'il propose pour améliorer le management dans les structures.

Lors du premier confinement, vous avez réuni vos étudiants, de futurs directeurs d'établissements sociaux et médico-sociaux, pour échanger sur leurs expériences, qu’en est-il ressorti ?