menuMENU
Article09 juillet 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Les départements veulent prolonger les solidarités de proximité nées du Covid

Voulant tirer les enseignements de la pandémie, des départements encouragés par l'ADF lancent une vaste opération de valorisation des solidarités de proximité. Cela s'appelle "Département solidaire" et vise à encourager toutes les intiatives hors institution.

« Le Covid a renforcé ma conviction. Si on veut faire face à tous les enjeux de la société, la solidarité familiale et organisée ne suffira pas. On a vraiment besoin de l'engagement de tout le monde. » Deux mois après la fin du confinement, Frédéric Bierry, élu d'un département saigné par le Covid-19 (le Bas-Rhin) tire les enseignements d'une période exceptionnelle à l'occasion d'une conférence de presse le 9 juillet. Le président de la commission des affaires sociales de l'Assemblée des départements de France (ADF) - comme tant d'autres - a constaté l'émergence sur le terrain d'un tas d'initiatives plus ou moins spontanées qui ont généré de la solidarité. Comment, dans cette période post-Covid, prolonger la dynamique, donner un cadre à un élan de générosité qu'il faut, par tous les moyens, encourager ?

Cet article est réservé aux abonnés Il vous reste 75% à lire

Vos avantages abonnés

Un accès intégral à l’ensemble de nos articles

Infographies, vidéos, enquêtes, dossiers juridiques: l’actualité de votre secteur décryptée sous différents formats.

Une information analysée et décryptée par des professionnels du secteur

Grâce à des contenus rédigés par des journalistes spécialisés sur le secteur social et médico-social : la garantie d’une information vérifiée et exploitable.

Un abonnement adapté à vos besoins

Abonnement à l’année, mensualisé, avec ou sans engagement de durée… bénéficiez de conditions sur mesure, adaptées à vos besoins.
Abonnez-vous pour 12€ par mois seulement

Vous êtes abonné ou
disposez de codes
d'accès pour ce produit

Codes d'accès oubliés