menuMENU
Brève25 mai 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Le 119 publie ses chiffres du confinement

Enfin, un bilan peut être tiré des appels reçus, du 18 mars au 10 mai, au 119 « allô enfance en danger ». Au total, en presque huit semaines de confinement, près de 100 000 appels entrants ont été dénombrés par le Service national d'accueil téléphonique de l'enfance en danger (Snated) - soit 56 % de plus que pour la même période en 2019. Cette hausse est « due essentiellement à des campagnes de communication », rappelle le service. En revanche se confirme la multiplication des informations préoccupantes transmises aux départements, comme nous le rapportions mi-avril : au total, 3 327 situations auront finalement été adressées aux collectivités, soit 30 % de plus qu'en 2019. Parmi elles, 842 auront été mentionnées « urgentes » (87 % de plus).

Le Snated peut maintenant mieux décrire les 6 044 appels traités par ses écoutants : le service remarque une augmentation des appels des mineurs (22 % des conversations contre 17 % en 2019), ainsi que des voisins (17 % contre 10 %). En revanche, en ces temps de confinement, les professionnels n'étaient plus que 4 % à l'origine de ces appels traités, contre 7 % en 2019.  Enfin « un peu plus de violences psychologiques ont été signalées » (32 % contre 28 %), du fait sans doute des « appels de voisins signalant des cris et violences verbales ». Le service souligne un large recours au formulaire en ligne, proposé sur le site depuis le 2 avril : 1 403 messages relatifs à des situations individuelles y ont été déposés.

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres