menuMENU
Article12 février 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Le Défenseur des droits rappelle les conditions d'éligibilité au Daho

Le fait que l'intéressé ne dispose pas d'un titre de séjour ou qu'il bénéficie déjà d'un hébergement temporaire dans une structure d’hébergement d’urgence ne constitue pas un obstacle pour le bénéfice du droit à l'hébergement opposable.

Cet article estréservé aux abonnés

En savoir plus

Vous êtes abonné ou
disposez de codes
d'accès pour ce produit

Codes d'accès oubliés