menuMENU
Article23 septembre 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

"L’attractivité des métiers est le problème central de la rentrée", pour l'Uniopss

À quelques mois de la fin du quinquennat d'Emmanuel Macron, l’Uniopss liste ses déceptions. Pour alerter sur les tensions en matière de ressources humaines dans le secteur social et médico-social, elle lance, le 6 octobre, un appel à la mobilisation en faveur de l’attractivité des métiers.

« On roule à vive allure vers le bord du gouffre ! », lance Patrick Doutreligne, président de l’Uniopss, le 23 septembre, lors de la traditionnelle conférence de rentrée de l’organisation. À travers cette image de catastrophe, il veut frapper fort pour alerter les pouvoirs publics sur les problèmes d’effectifs et d’attractivité dans les structures sociales et médico-sociales.

Fermeture d'établissements

Comme de nombreux acteurs, il s’inquiète en effet du manque de personnels qui, dans certains endroits, « risquent de conduire à la fermeture d’établissements ». Certes, l’usure et le sentiment de non-reconnaissance de ces professionnels sont anciens mais « la crise a accentué leur malaise », complète Isabelle Léomant, conseillère technique « accompagnement - acteurs - parcours ».