menuMENU
Article29 juillet 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

La pauvreté, "déterminant majeur" du renoncement aux soins

En 2017, la pauvreté, l'isolement social et le handicap sont des facteurs qui interviennent dans le renoncement aux soins, note une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) publiée le 28 juillet.

Une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), publiée le 28 juillet, révèle qu’1,6 million de personnes ont renoncé à « au moins une consultation ou examen au cours de l’année » 2017, en France métropolitaine. Parmi les facteurs déterminants : la pauvreté, l’isolement social et le handicap.

Un niveau de vie inférieur