menuMENU
Interview11 septembre 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

« La crise a mis en lumière les difficultés structurelles des Saad familles »

Adedom vient de lancer un appel d’offres pour sélectionner des consultants chargés d’accompagner des services d’aide et d’accompagnement à domicile (Saad) « familles » de son réseau en difficultés financières. Explications d’Elsa Masson, responsable du pôle aide et accompagnement de la fédération.

Pourquoi avoir lancé cet appel d’offres ?

Elsa MassonLes Saad (services d'aide et d'accompagnement à domicile) qui soutiennent les familles dans le cadre d’un accompagnement à la parentalité ou de mesures de protection de l’enfance, rencontrent des difficultés financières depuis plusieurs années. Dans le cadre de la convention 2019-2022 signée avec la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf), nous avons demandé un budget pour accompagner nos adhérents en situation critique. 28 000 euros seront consacrés à cette démarche qui doit venir en aide à deux services en 2020, trois en 2021 et trois autres en 2022 à travers une réflexion sur leur modèle socio-économique ou la mise en place d’outils de gestion.

Quelles sont les difficultés de ces services ?

Cet article est réservé aux abonnés Il vous reste 75% à lire

Vos avantages abonnés

Un accès intégral à l’ensemble de nos articles

Infographies, vidéos, enquêtes, dossiers juridiques: l’actualité de votre secteur décryptée sous différents formats.

Une information analysée et décryptée par des professionnels du secteur

Grâce à des contenus rédigés par des journalistes spécialisés sur le secteur social et médico-social : la garantie d’une information vérifiée et exploitable.

Un abonnement adapté à vos besoins

Abonnement à l’année, mensualisé, avec ou sans engagement de durée… bénéficiez de conditions sur mesure, adaptées à vos besoins.
Abonnez-vous pour 12€ par mois seulement

Vous êtes abonné ou
disposez de codes
d'accès pour ce produit

Codes d'accès oubliés