menuMENU
Interview09 juin 2022
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Jeanine Dubié : "à l'Assemblée nationale, j'ai souvent hurlé dans le désert"

À quelques jours du premier tour des élections législatives, nous avons interrogé une députée, ancienne directrice d'Ehpad qui a décidé de ne pas se représenter. Élue des Hautes-Pyrénées, Jeanine Dubié raconte son travail législatif et témoigne des nombreux blocages qui existent dans l'appareil d'État.

Après deux mandats sous les couleurs des radicaux de gauche, Jeanine Dubié a décidé de laisser la place à la relève. Elle qui a fait toute sa carrière dans le médico-social ne s'est jamais considérée comme une professionnelle de la politique. Elle raconte son expérience parlementaire.

Avant de parler de votre entrée au Parlement, pouvez-vous nous raconter votre parcours professionnel ?

Jeanine DubiéJ'ai obtenu mon diplôme d'assistante sociale en 1981 et j'ai commencé à travailler à l'hôpital de Lourdes. J'ai notamment été nommée sur un poste de coordinateur des actions en direction des personnes âgées que le secrétaire d'État, Joseph Franceschi, avait créé à partir de 1984 (500 postes similaires l'avaient été dans toute la France). Ensuite, j'ai été embauchée par le conseil général des Hautes-Pyrénées pour mettre en place le service d'accueil familial pour les personnes âgées ou handicapées.

On passe quelques épisodes de votre parcours pour arriver à 2002...