menuMENU
Article09 mai 2022
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Intervention sociale : la crise sanitaire a révélé l'envie de travailler différemment

Capacité d'innovation des travailleurs sociaux, réappropriation de "l'aller vers", décloisonnement du sanitaire et du social… Une étude du Crédoc revient sur les effets et les enseignements de la crise sanitaire sur le travail social.

En mars 2020, à cause de la pandémie mondiale de Covid-19, la France est confinée. À la crise sanitaire s’ajoute rapidement une crise sociale, avec une grande partie de l’économie à l’arrêt et un chômage partiel ou technique important. Tels des « urgentistes de terrain », les travailleurs sociaux se retrouvent en première ligne pour faire face à la nécessité de la mise à l’abri et de l’aide alimentaire et sanitaire des publics vulnérables.

Quels impacts la crise a-t-elle eus sur les pratiques des intervenants sociaux ? Quels enseignements en tirer ? Une enquête qualitative, menée par le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Crédoc) en fin d’année 2021, auprès d’une quarantaine de salariés et bénévoles du secteur social et médico-social, permet d’objectiver les conditions d’activité d’un « secteur en grande difficulté depuis plusieurs années ».