menuMENU
Article05 avril 2022
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Inceste et violences sexuelles : la Ciivise préconise un repérage "sytématique"

Dans ses conclusions intermédiaires, la Ciivise préconise d'organiser le "repérage systématique" des enfants victimes de violences sexuelles et de renforcer la formation, sur cette thématique, de l'ensemble des professionnels en contact avec eux.

Après une première année d'action, la Commission indépendante sur l'inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise) a présenté ses conclusions intermédiaires le 31 mars. Elle formule 20 préconisations « dont la mise en œuvre assurera un niveau plus élevé de protection des enfants contre les violences sexuelles ».

Quatre axes d'action

Les travaux de la Ciivise sont construits sur quatre « axes fondamentaux », du repérage des enfants victimes à la prévention de ces violences, en passant par leur traitement judiciaire et leur réparation.