menuMENU
Article08 octobre 2019
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Immigration : des axes de réflexion mais peu d'annonces

Couverture médicale, quotas, expulsions… Le gouvernement a avancé lundi quelques pistes de réflexion lors d'une déclaration sur la politique migratoire de la France suivie d'un débat à l'Assemblée nationale. Un exercice identique doit se tenir mercredi au Sénat.

C'est devant un hémicycle clairsemé que le gouvernement a lancé, lundi 7 octobre, à l'Assemblée nationale, le débat sur la politique migratoire de la France voulu par le chef de l'État.

Des discours introductifs du Premier ministre et des ministres de l'Intérieur, de la Santé et des Affaires étrangères sont ressorties plusieurs pistes de réflexion pour « réviser nos logiciels », alors que la dernière loi sur l'immigration est entrée en vigueur il y a un peu plus d'un an.

Le gouvernement entend, par ailleurs, poursuivre certaines actions déjà lancées comme la hausse du nombre de reconduites à la frontière et la réduction à six mois en moyenne du délai d'examen des demandes d'asile.

L'instauration de quotas n'est pas exclue