menuMENU
Brève14 janvier 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Hôpital : les aides-soignants des services de gériatrie toucheront leur prime dès janvier

La ministre des Solidarités et de la Santé a fait le point sur le déploiement des mesures du plan "Investir pour l'hôpital" annoncé le 20 novembre 2019. Elle rappelle ainsi que les équipes soignantes bénéficieront de nouvelles primes dès ce mois de janvier : les aides-soignants exerçant dans les services et unités de prise en charge des personnes âgées toucheront « une prime pérenne de 100 € mensuels nets avec effet au 1er janvier 2020 » (près de 60 000 professionnels sont concernés) et bénéficieront d’une formation d’adaptation à leur emploi.

Par ailleurs, les 40 000 infirmiers et aides-soignants travaillant à Paris, dans les Hauts-de-Seine, en Seine-Saint-Denis ou dans le Val-de-Marne et gagnant moins que le salaire médian (environ 1 950 € nets par mois) bénéficieront d’une prime nette pérenne de 800 € par an.

Enfin, des crédits sont alloués aux hôpitaux « dès ce mois de janvier dans la 3ème circulaire budgétaire, pour favoriser l’admission directe des personnes âgées dans les services d’hospitalisation, sans passage par les urgences ».

L’ensemble des mesures du plan sera financé par un effort supplémentaire de 300 millions d’euros sur l’Ondam en 2020, et 1,5 milliard d’euros au total d’ici à la fin du quinquennat.

Cette communication de la ministre de la santé, datée du 13 janvier, intervient alors que plus de 1 000 médecins hospitaliers ont décidé mardi de démissionner collectivement de leurs fonctions administratives (les soins ne sont pas menacés) pour réclamer un Grenelle de l'hôpital public.

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres