menuMENU
Brève12 décembre 2019
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Hébergement : les associations réclament l'ouverture de l'ensemble des places disponibles

Les associations de solidarité demandent une mobilisation nationale immédiate des services de l’État et des collectivités locales pour que toutes les places d'hébergement disponibles, « soient ouvertes sans délai en faveur des personnes et familles à la rue, y compris en demande d’asile et confiées en gestion aux associations ».

Au 29 novembre, 6 400 places temporaires étaient ouvertes sur les 14 000 places disponibles du plan hiver. « Cette gestion au thermomètre de l’hébergement qui laisse des locaux vides quand des milliers de personnes et enfants dorment dehors est intolérable », s'indignent les organisations de lutte contre la pauvreté dans un communiqué commun (Fédération des acteurs de la solidarité, Fondation de l’Armée du Salut, Emmaüs Solidarité, Samusocial de Paris, etc.).

Les associations rappellent que « plus de 500 enfants sont chaque jour sans solution d’hébergement à Paris avec une multiplication par trois du nombre d’appels au 115 en 3 ans ». La situation est tout aussi critique en Seine-Saint-Denis, à Lyon ou à Toulouse.

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportage & enquêtes
Découvrez nos offres