menuMENU
Brève01 avril 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Hausse des prestations sociales au 1er avril

Le 1er avril constitue l'échéance annuelle de revalorisation de nombreuses prestations sociales. Pour la seconde année consécutive, comme en 2019, le gouvernement a décidé d'appliquer, pour certaines prestations, une revalorisation limitée à 0,3 % (et non pas une hausse liée à l’évolution de l’indice des prix). Décision actée depuis de nombreux mois déjà dans le cadre des lois de finances et de financement de la sécurité sociale pour 2020.

Voici les premiers chiffres diffusés par la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf). À compter du 1er avril 2020, les montants sont les suivants :

  • Prime d’activité : jusqu’à 553,16 € pour une personne seule sans enfant (au lieu de 551,51 €) ;
  • Allocation aux adultes handicapés (AAH) : 902,70 € (au lieu de 900 €) ;
  • Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) : 132,61 € pour l’allocation de base (contre 132,21 €).

Parmi les prestations versées par les CAF sont aussi revalorisées : la prime à la naissance ou à l’adoption, la prestation partagée d’éducation de l’enfant, le complément de libre choix du mode de garde, l’allocation de rentrée scolaire, l’allocation journalière de présence parentale, la prime de déménagement.

Contrairement aux prestations ci-dessus, le revenu de solidarité active (RSA) bénéficie d’une hausse de 0,9 % pour être porté à 564,78 € contre 559,74 € (montant forfaitaire mensuel pour un allocataire sans enfant) et à 847,17 € (contre 839,61 €) pour un couple sans enfant.

N’hésitez pas à consulter notre rubrique « chiffres clés » dont les montants sont mis à jour régulièrement.

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres