Le média social
Réagir
Imprimer
Télécharger
Handicapés, ils ont été accompagnés pour créer leur entreprise
Longs FormatsAudrey GUILLER22 novembre 2019

En 2018, les créations d'entreprise par des personnes en situation de handicap ont augmenté de 16,8%. C'est un moyen pour eux de se créer leur propre emploi et de l'adapter à leur santé. Pour les conseiller et éviter que ce choix ne les fragilise, ils sont accompagnés par les structures Cap Emploi, en partenariat avec le réseau BGE.

Dans une belle maison proche de Dinard (35), Christophe Le Maître achève un chantier de peinture intérieure. À 56 ans, ce breton fait partie des personnes en situation de handicap qui ont créé leur entreprise en 2018.

Elles étaient 16,8 % de plus que l'année précédente, a noté Cap Emploi. Ce réseau de 98 organismes de placement spécialisé accompagne l'insertion de 100 000 personnes handicapées chaque année.

À 56 ans, Christophe Le Maître fait partie des personnes en situation de handicap qui ont créé leur entreprise en 2018.Laurent Guizard pour Le Media social

Contourner le manque d'embauches

Beaucoup de créateurs se sont lancés après avoir constaté que leur handicap était un frein à leur insertion. C'est le cas de Christophe Le Maître. À 18 ans, chauffeur routier depuis peu, il est percuté par un camion. Quatre mois d’hôpital et un an et demi de rééducation plus tard, il remarche. Mais ne peut plus exercer son métier, à cause des lourdes charges à porter : « Voyant que je boitais, personne ne voulait m'embaucher ».

Cette injustice m'a blessé

Christophe Le Maître

Il devient chauffeur de taxi pendant 27 ans. Une nouvelle opération de la hanche l'oblige à arrêter. Il se forme pour conduire des transports en commun et est employé en CDD pendant deux ans : « Tous mes collègues ont été titularisés mais moi non, alors que personne n'avait rien à me reprocher. Quand ils m'ont mis à la porte, j'ai demandé si c'était lié à mon handicap. Ils étaient gênés. J'ai compris qu'ils craignaient mon absentéisme. Cette injustice m'a blessé. Puis je me suis dit que c’était l'opportunité de créer ma boîte. »

Adapter son emploi à sa douleur

De son côté, la rennaise Emmanuelle Lejop-Cottais a créé son entreprise de couture « Emma et le lapin blanc » pour mieux concilier travail et douleurs provoquées par son handicap.

Cet article estréservé aux abonnés

En savoir plus

Vous êtes abonné ou
disposez de codes
d'accès pour ce produit

Codes d'accès oubliés