menuMENU
Article08 novembre 2019
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Handicap psychique : Messidor veut essaimer son modèle d’Esat de transition

Le 7 novembre à Paris, Messidor organisait une journée d’échanges autour des solutions permettant d’insérer les personnes souffrant d’un trouble psychique dans le milieu ordinaire. Parmi elles, l’Esat de transition est érigé en modèle par l’association qui cherche à le « franchiser ».

À l'heure où le gouvernement veut favoriser l'emploi des personnes handicapées en milieu ordinaire, l'établissement et service d'aide par le travail (Esat) dit "de transition" serait-il le modèle d'avenir pour les travailleurs souffrant d'un handicap psychique ? C'est ce que défend l'association lyonnaise Messidor qui organisait le 7 novembre à Paris une journée autour des solutions innovantes en faveur de l'emploi de ce public.

Modèle hybride

Cet article estréservé aux abonnés

En savoir plus

Vous êtes abonné ou
disposez de codes
d'accès pour ce produit

Codes d'accès oubliés