menuMENU
Article25 février 2022
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Handicap : les Esat, des "usines à handicapés" ?

Dans une enquête à charge contre les Esat, le journaliste Thibault Petit décrit des structures soumises à la pression économique et ne répondant plus à leur mission sociale. Le plan de transformation engagé par le gouvernement permettra-t-il d’améliorer la situation ?

« J’ai des usagers qui souffrent, je le sais. On essaie de le traiter, avec les moniteurs, mais il arrive qu’on mette des travailleurs en souffrance parce qu’on en demande trop, trop vite ». Cet aveu glaçant d’un directeur d’établissement et service d’aide par le travail (Esat) est l’un des nombreux témoignages désabusés qui figurent dans le livre-enquête du journaliste Thibault Petit, Handicap à vendre, paru le 17 février aux éditions Les Arènes Reporter.

Un sombre tableau

Découvrant le monde du handicap, le journaliste a sillonné la France, pendant six ans, pour explorer le fonctionnement de ces structures. Il a rencontré des travailleurs handicapés et leurs familles, des moniteurs d'ateliers, des directeurs, des professionnels de maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), des clients… À travers leurs témoignages, il dresse un tableau particulièrement sombre des Esat, ou du moins, d'une partie d'entre eux.

Des tâches répétitives