menuMENU
Brève03 juillet 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Handicap : la crise économique déjà « durement » ressentie

L’Agefiph, en partenariat avec l’Ifop, a mené du 18 au 26 juin, une deuxième phase de consultation auprès des personnes handicapées, sur leur vécu professionnel pendant la crise sanitaire liée au Covid-19. La première phase de l’enquête, présentée le 19 mai, s’intéressait à leur ressenti pendant le confinement.

Cette deuxième phase a donc été menée après le déconfinement, auprès d’un échantillon de 3 879 personnes, via un questionnaire en ligne.

La principale crainte exprimée concerne les conséquences économiques de la crise (58 % des participants), plus qu’une éventuelle contamination par le coronavirus (42 %). Il faut dire que 73 % des personnes consultées disent ressentir « durement » la crise économique (contre 51 % pour la population générale).

L’emploi préoccupe beaucoup les personnes interrogées (69 % sont pessimistes quant à la possibilité de trouver ou retrouver un emploi), et 48 % ont peur de perdre leur poste. On notera qu’ils étaient 54 % lors de la première phase de l’enquête, l’inquiétude semble donc se dissiper quelque peu.

Si les participants expriment un sentiment de fatigue (44 %), la reprise du travail représente un soulagement pour 28 % d’entre eux. Parmi les perspectives les plus réjouissantes se trouvent le fait de « retrouver les collègues » (46 %), celui de « retrouver un cadre de travail habituel » (33 %), ou encore de « donner du sens à son travail » (27 %).

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres