menuMENU
Interview26 juillet 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Habitat inclusif : "Nous voulons être identifiés comme un nouvel acteur"

Implantée dans le Grand-Est, la société Résidences comme Toit projette de créer des habitats inclusifs pour les personnes handicapées dans toute la France et a conclu, à cet effet, un partenariat avec le Réseau APA début juillet. Explications avec sa directrice, Valérie Mellé.

En quoi consiste le projet « Résidences Comme Toit » ?

Valérie MelléIl s'agit de construire des lieux de vie destinés à des personnes handicapées au cœur de la cité. Dotées d'une trentaine d'appartements meublés, adaptés et domotisés, ces résidences, conçues selon le label Habitat et handicap (1), visent à accueillir des personnes handicapées physiques mais également porteuses de déficience intellectuelle légère ou de handicap psychique.

Pour cela, un service d'aide et d'accompagnement à domicile (Saad) y sera présent 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Nous travaillons depuis plus de deux ans sur ce projet et les deux premières résidences ouvriront leurs portes en 2023, l'une à Montigny-lès-Metz (Moselle), l'autre à Vierzon (Cher). Au total, 40 projets sont sur les rails dans différentes régions (Normandie, Nord, Centre...).

Quels sont vos liens avec le secteur social et médico-social ?

VMRésidences comme Toit est une société par actions simplifiée (SAS) financée par des investisseurs privés mais qui œuvre en collaboration avec le secteur associatif social et médico-social. Nous sommes en train de signer des conventions de partenariat avec différents acteurs qui partagent nos valeurs, en particulier la volonté de rendre notre offre accessible à tous dans le respect du bien-être des personnes.