menuMENU
Article03 mai 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Grand âge : une formation courte pour favoriser la reconversion dans le secteur

Afin de renforcer leurs effectifs, les gestionnaires d'Ehpad ou de services à domicile peuvent recruter des demandeurs d'emploi ayant suivi une "formation courte" sur l'accompagnement des personnes âgées. Une instruction ministérielle en précise le cadre.

Dans le cadre du « plan des métiers du grand âge », une campagne de recrutement d'urgence de personnels a été lancée à l'automne 2020. Le bilan à fin mars 2021 est plutôt positif : en quatre mois, plus de 50 000 demandeurs d’emploi ont été recrutés sur des missions d’accompagnement aux personnes âgées en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et dans les services à domicile (principalement sur les métiers d’aide à la personne).

Afin d’amplifier cette dynamique, une instruction du 1er avril 2021, publiée le 30 avril, complète les orientations de la circulaire du 9 octobre 2020. L'objectif est d'accompagner les employeurs souhaitant recruter des « demandeurs d'emploi ou des salariés en reconversion professionnelle en leur apportant les prérequis nécessaires à un exercice dans le secteur du grand âge ».

Conforter la gouvernance

L'instruction encourage le renforcement de la gouvernance mise en place au niveau local et réunissant les conseils régionaux, les départements, les opérateurs de compétences (Opco) et le service public de l'emploi. Cette gouvernance locale a pour rôle d'identifier, notamment, les besoins de recrutement, les demandeurs d'emploi susceptibles d'être orientés vers les secteurs du grand âge ou encore les formations pouvant être mobilisées.

Deux dispositifs mobilisables

Pour répondre à la situation d'urgence, les employeurs peuvent mobiliser deux types de dispositifs :