menuMENU
Brève16 octobre 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Grand âge : expérimentation de dispositifs de soutien au domicile renforcé

Un arrêté, publié au Journal officiel le 16 octobre, autorise l'expérimentation, pour trois ans, de dispositifs renforcés de soutien au domicile (DRAD) pour les personnes âgées. L'expérimentation porte sur 23 projets dans dix régions.

Portés par la Croix-Rouge française, le groupe Hospitalité Saint-Thomas de Villeneuve (HSTV) et la Mutualité française, ces dispositifs visent à permettre le maintien à domicile de personnes dont l'état de santé ou la perte d'autonomie pourraient nécessiter une admission en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).

Les services proposés permettent d'assurer des prestations proches, voire identiques, à celles proposées en Ehpad pour les personnes qui vivent à domicile à temps plein. Ils comprennent, notamment, une aide à la vie quotidienne, une prise en charge soignante, la continuité du projet de vie de la personne ou encore des services d'accompagnement des aidants. L'ensemble du dispositif est détaillé dans un cahier des charges annexé à l'arrêté.

Le dispositif associe tous les acteurs concernés, dont les services d'aide et d'accompagnement à domicile (Saad) et les services polyvalents d'aide et de soins à domicile (Spasad).

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres