menuMENU
Brève09 juin 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

France terre d'asile : changement de direction et de génération

C'est une page importante qui va se tourner début septembre à la tête de l'association France terre d'asile : son directeur général Pierre Henry, 65 ans, en poste depuis plus de vingt ans, part à la retraite et sera remplacé par Delphine Rouilleault, 40 ans. Ancienne HEC et énarque, celle-ci est passée par la Cour des comptes avant d'atterrir récemment à la tête du cabinet du directeur de la Cnam, Nicolas Revel.

Dans son communiqué, la présidence de l'association explique : « France terre d'asile, association de plaidoyer, a été sensible à ses engagements, qui l'ont fait choisir d'exercer plusieurs années comme consultante au sein du cabinet Syndex, expert en relations sociales et auprès des comités d’entreprise ; et à sa carrière, dédiée aux questions sociales, à la Cour des comptes, et, depuis 2018, en détachement à la Caisse nationale d'assurance maladie. » Ses compétences de gestion sont aussi soulignées pour une structure qui accueille chaque jour 12 000 personnes.

Pour la nouvelle future DG Delphine Rouilleault, le défi est de taille car, incontestablement, Pierre Henry a imprimé sa marque sur cette association, en étant très présent dans les médias et très introduit dans les cercles du pouvoir, s'attirant d'ailleurs les critiques d'une partie des militants pour les droits des étrangers.

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres