menuMENU
Article08 juillet 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Logement : les associations alertent sur l'explosion des expulsions

Selon le collectif des associations unies contre le mal-logement, 30 000 ménages seraient menacés d'une expulsion imminente. Il réclame des moyens pour prévenir les expulsions, ainsi que des propositions de relogement ou d'hébergement quand celles-ci ne peuvent être évitées.

L'été risque d'être chaud. Pas simplement à cause du thermomètre ou des dégâts du variant Delta. Non, ce qui inquiète principalement les associations qui travaillent avec les exclus du logement et les mal-logés, c'est la reprise des expulsions depuis le 1er juin.

Même si la trêve hivernale pour 2021 a été rallongée de deux mois (avril et mai), la situation cette année est moins favorable qu'en 2020 : en pleine crise sanitaire, la période de trêve hivernale avait été prolongée jusqu'au 10 juillet si bien que la possibilité d'expulser des locataires était limitée à trois mois et demi (la trêve hivernale redémarrant en novembre).

30 000 ménages bientôt expulsés ?