menuMENU
Article13 octobre 2020
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Majeurs protégés : un milliard d'euros de gains socio-économiques grâce aux MJPM

Selon une étude commandée par l'interfédération de la protection juridique des majeurs, chaque euro investi par l'État dans la protection juridique des majeurs entraîne 1,5 € de gains socio-économiques (surcoûts évités de santé ou mal-logement...).

« Les mandataires judiciaires à la protection des majeurs (MJPM) génèrent 1 milliard d'euros d’impacts positifs. Sans eux, nous aurions 20 000 personnes sans-abri de plus dans la rue chaque année, 70 000 personnes de plus sous le seuil de pauvreté, une forte augmentation de la maltraitance financière... » Pour l'interfédération de la protection juridique des majeurs (PJM) - regroupant la Fnat, l'Unaf et l'Unapei-, qui a commandé au cabinet Citizing une étude sur l'évaluation des impacts socio-économiques de la PJM par les mandataires professionnels, les apports positifs de l'action de ces professionnels sont clairement établis.

Les résultats de l'étude ont été dévoilés ce 13 octobre, après une présentation à la presse par Luc Gateau (président de l'Unapei), Marie-Andrée Blanc (présidente de l'Unaf) et Ange Finistrosa (qui vient d'être réélu président de la Fnat). L'interfédération est en attente d'un rendez-vous avec Brigitte Bourguignon (ministre déléguée à l’Autonomie) et Eric Dupond-Moretti (ministre de la Justice), pour les porter à leur connaissance et leur soumettre plusieurs pistes d'action de soutien à la profession.

Un accompagnement indispensable