menuMENU
Article07 janvier 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Faire de la garantie jeunes un « droit ouvert à tous »

La Commission d'orientation des politiques de jeunesse propose d'ouvrir l'accès à ce dispositif bien au-delà des seuls 16-25 ans "ni en emploi ni en éducation ni en formation". L'accompagnement pourrait aussi dépasser la logique de "l'emploi d'abord".

Doubler le nombre de bénéficiaires de la garantie jeunes en 2021, avec rien moins que 200 000 places mises à leur disposition : cet effort a été annoncé par Jean Castex, le 26 novembre dernier, pour amortir le choc économique du Covid-19. Encore faut-il que les intéressés se saisissent de ce dispositif d’accompagnement vers l’emploi, assorti d’une allocation d’un montant maximal de 497 euros par mois... Et voilà pourquoi le Conseil d’orientation des politiques de jeunesse (COJ) avait été chargé, cet automne, de proposer des retouches à cet outil, afin « d’en faciliter l’accès à tous les jeunes qui le souhaitent ». L’instance consultative y répond, dans un rapport remis le 7 janvier : elle recommande de transformer ce dispositif en « un droit ouvert à tous les jeunes ».