menuMENU
Article16 juin 2022
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

ESMS "addictologie" : 25 M€ en 2022 pour financer les revalorisations salariales

Dans le cadre de la première partie de campagne budgétaire 2022 des établissements et services médico-sociaux (ESMS) pour "personnes confrontées à des difficultés spécifiques", une enveloppe de 25 millions d'euros est dédiée au financement des mesures de revalorisation salariale.

[Article mis à jour le 20/06/2022 suite à la publication de l'arrêté du 2 juin fixant l'objectif de dépenses pour 2022]

Une instruction interministérielle du 19 avril, publiée le 15 juin, fixe les orientations relatives à la campagne budgétaire 2022 des établissements et services médico-sociaux (ESMS) accueillant des personnes confrontées à des difficultés spécifiques. Sont en particulier visés les centres d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques pour les usagers de drogues (Caarud), les centres de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie (Csapa), les appartements de coordination thérapeutique (ACT), les lits halte soins santé (LHSS), les lits d'accueil médicalisé (LAM) et le dispositif « Un chez-soi d’abord ».

Cette campagne s'inscrit dans un double contexte de « revalorisation des métiers de l'autonomie », dans le cadre du Ségur de la santé, des accords Laforcade et de la conférence des métiers du 18 février, et de poursuite du déploiement des politiques publiques engagées (déploiement des ACT hors les murs, des LHSS, etc.).

Comme l'an dernier, la campagne budgétaire s'effectuera en deux temps, une deuxième circulaire étant annoncée.

Objectif de dépenses en hausse