menuMENU
Article10 juillet 2019
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Entre préfets et terrain, dix-huit « hauts-commissaires » contre la pauvreté

Des profils diversifiés ont été choisis pour mettre en œuvre la Stratégie contre la pauvreté à l’échelle des régions. Les nouveaux représentants de l’Etat commenceront en septembre par des immersions au cœur de l’action sociale.

Un chanteur d’opéra énarque et diplomate pour le Grand Est, une médecin en santé publique pour l’Ile-de-France, un patron local du réseau d’aide à domicile ADMR pour la Corse, une sous-directrice à l’enfance du ministère des Solidarités pour la Nouvelle-Aquitaine… Incontestablement, les profils paraissent bigarrés, parmi les dix-huit « hauts-commissaires à la lutte contre la pauvreté » qui viennent d’être désignés. Conviés à Matignon pour leur installation le 10 juillet, ils devront prendre leurs fonctions ce 2 septembre, auprès de leurs préfets de région respectifs. Et dès la rentrée, les acteurs locaux devraient, en toute logique, pouvoir les rencontrer rapidement.

Pilotes dans les territoires