menuMENU
Interview29 avril 2020
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

"En cas de blocage, un travailleur social peut saisir utilement le Défenseur des droits"

Le Défenseur des droits regrette d'être trop peu saisi par les travailleurs sociaux : il publie un guide pratique, pour les encourager à le solliciter. La chargée de mission Julie Voldoire explique comment son institution peut les relayer.

Votre guide pratique est adressé aux « intervenants de l’action sociale ». Vous visez là les travailleurs sociaux en général ?

Julie VoldoireOui, nous avons voulu nous adresser à un public large, mais nous destinons ce guide plus particulièrement aux assistants de service social, aux éducateurs spécialisés ou de jeunes enfants, aux CESF, aux cadres de proximité et aux responsables d’établissements. Nous avons fait attention aux termes employés, et nous avons préféré parler d' « intervenants de l'action sociale » plutôt que de « travailleurs sociaux », qui nous paraissait plus clivant, avec nos partenaires - la Fédération des acteurs de solidarité (FAS), l’Unaforis ou l’Assemblée des départements de France, notamment.

Le Défenseur des droits s’estime donc « mal connu et trop peu saisi » par ces professionnels, comme vous l’écrivez en avant-propos ?