menuMENU
Article14 juin 2019
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Le nouveau cadre de gestion des accompagnants d’élèves handicapés entre en vigueur

Conditions de travail, missions, formation…le nouveau cadre de gestion des accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) est précisé dans une circulaire du 5 juin. Principale avancée : leur recrutement en CDD de trois ans renouvelable une fois avant le passage en CDI.

Axe majeur du service public de l’école inclusive lancé le 11 juin par le gouvernement, la professionnalisation des accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) fait l’objet d’une circulaire du 5 juin 2019 qui pose les fondements « d’une gestion pérenne et valorisante des AESH ».

Fruit d'une concertation avec les partenaires sociaux, ce nouveau cadre de gestion « constitue l'un des leviers essentiels de la réalisation du saut qualitatif annoncé de l'école inclusive et de la transformation durable du dispositif d'accompagnement », explique le ministère de l'Éducation nationale.

Un service RH dédié

Ainsi pour « renforcer l'appartenance des AESH à la communauté éducative et améliorer leur gestion administrative », les services académiques sont désormais chargés de mettre en place un service RH dédié à ces professionnels.

Sa mission ? Piloter la politique de recrutement et d’emploi des AESH via la publication des offres d’emploi sur la Plateforme de l’emploi public,  assurer leur suivi (en veillant à l’adéquation entre leurs compétences et les postes à pourvoir) ou le respect du processus RH (réexamen triennal de la rémunération, accès aux CDI, entretien professionnel…).

« Une attention toute particulière sera apportée à l’organisation, avant le démarrage effectif de l’accompagnement, de la rencontre entre l’AESH, un autre représentant de l’équipe éducative, l’élève handicapé et sa famille », précise aussi la circulaire.