menuMENU
Article19 juillet 2022
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Ehpad Korian : le volontarisme ne masque pas les difficultés

La pénurie de personnels touche de plein fouet les Ehpad. Public, associatif ou commercial, tous les secteurs sont touchés, quelques mois après la parution d'un brûlot sur Orpea. Son concurrent direct, Korian, a pris des dispositions pour endiguer les difficultés mais la situation sur le terrain reste difficile.

« Donnez-nous les moyens de soigner ! » Le 28 juin dernier, débrayaient les personnels de l'Ehpad Korian d'Equeurdreville, dans la Manche, selon un article de La Presse de la Manche qui faisait état d'un épuisement physique et d'un turn-over impressionnant des salariés, sans compter des problèmes matériels comme une cuisine qui tomberait en lambeaux, notamment. Une aide-soignante affirmait aussi dans cet article être souvent seule à s'occuper des 12 résidents du secteur protégé.

Des personnels vacataires

Pour isolée qu'elle soit, cette grève témoigne d'une situation difficile sur le terrain. À l'autre bout de la France, dans les Alpes-Maritimes, Stéphanie Maccarini, déléguée CGT (le second syndicat chez Korian), est très inquiète. Auprès du Media Social, elle avance que « 50 % du personnel sont des vacataires ou des faisant-fonction (auxiliaires de vie, apprenties, validation des acquis). »