menuMENU
Brève08 janvier 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Des petits films pour contrer "l'Ehpad bashing"

Sur l'écran, Marguerite, les beaux cheveux « blanc platine », comme elle dit, fait revivre la comédienne Michèle Morgan. Elle discute, de façon très légère, avec Martine, son aide-soignante, sur la vie qui passe et sur la représentation des corps. « De près, on va voir mes rides » , s'agace-t-elle, en demandant à la caméra de reculer un peu. « Elle fait un caprice », ironise l'aide-soignante. À la fin de cet échange souvent drolatique, par moment poétique (avec des images très esthétiques en noir et blanc), Marguerite glisse : « J'ai pas envie d'aller au paradis tout de suite. »               

Voilà résumé un des cinq épisodes (de 8 minutes chacun) de la série intitulée C'est la vie et ainsi sous-titrée : « La série qui change le regard sur le grand âge. » Présenté sur une plateforme, ce travail a été confié au cinéaste Olivier Babinet, auteur notamment du documentaire Swager. Des épisodes en format 45 secondes seront présentés sur France 2 et 3.

L'initiative de cette série de films revient au Synerpa (maisons de retraite commerciales) qui anime le collectif « Les métiers du grand âge ». L'objectif est de casser les stéréotypes et les images réductrices sur la vie en Ehpad. Chacun des épisodes montre une relation de confiance, voire de complicité, entre un professionnel et un résident. C'est souvent l'occasion de refaire vivre l'histoire des seniors, sans dénier les vertus du vieillissement. Tout cela est bien venu, bien croqué, mais cela ne saurait résumer évidemment tous les vécus en Ehpad.

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres