menuMENU
Article06 mai 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Des expérimentations locales pour les "1 000 premiers jours" de l'enfant

Le plan gouvernemental en faveur de la petite enfance et de la parentalité va être décliné à l'échelle territoriale sous la forme d'expérimentations et de crédits dédiés. Des appels à projets doivent être lancés dans les prochaines semaines.

Une instruction du ministre des Solidarités et de la Santé et de son secrétaire d'État chargé de l'Enfance et des Familles détaille, à l'attention des préfets de région et des directeurs des agences régionales de santé (ARS), les modalités de mise en œuvre – au plan local – de la politique des « 1 000 premiers jours » de l'enfant.

Équité des chances

Lancé à l'automne 2019, et basé sur les conclusions d'une mission emmenée par le neuropsychiatre Boris Cyrulnik, ce plan entend promouvoir « l'équité des chances d’une bonne santé physique, mentale et sociale » en agissant dès les 1 000 premiers jours, c'est-à-dire du quatrième mois de grossesse jusqu’aux deux ans de l’enfant.

Déploiement local

Au niveau territorial, les mesures déployées prendront la forme de moyens supplémentaires dédiés, d’expérimentations sur certains territoires et de déploiement de dispositifs ciblés, explique l'instruction du 1er avril 2021.