menuMENU
Brève30 mars 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Crise sanitaire liée au covid-19 : le Collectif Handicaps cible trois urgences

Risque de rupture de parcours, épuisement des aidants, absentéisme liée à la progression du covid-19, manque de matériel de prévention... deux semaines après le début du confinement, le Collectif Handicaps liste les « multiples inquiétudes » des personnes handicapées, de leurs aidants et des professionnels qui les accompagnent et formule « trois urgences » à destination des pouvoirs publics.

Première d'entre elles, la nécessité de poursuivre l'accompagnement des personnes handicapées à domicile qui ne bénéficient plus d'intervention d'une auxiliaire de vie et de la continuité de leurs soins (kiné, psychologue, soins hospitaliers). En outre, le collectif appelle à l'organisation de solutions de répit pour les aidants.

Par ailleurs, pour garantir la continuité des accompagnements en établissements, les associations réclament « la mise au point de plans d'actions régionaux spécifiques en appui des établissements et services médico-sociaux » via des « protocoles de liaisons et de prises en charge dans (ou en lien avec) des établissements de santé ».

Enfin, il exhorte le gouvernement à assurer la continuité et l'effectivité des droits des personnes, notamment par un soutien renforcé des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) et des informations accessibles à toutes les personnes handicapées, en particulier les aveugles.

La question des droits est l'un des volets de la "Foire aux questions" régulièrement mise à jour par le secrétariat d'Etat aux personnes handicapées et qui s'adresse aux personnes, aux familles comme aux professionnels.

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres