menuMENU
Brève06 novembre 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Covid-19 : les points de vigilance des ARS en direction des Ehpad

Les leçons du premier confinement seraient-elles retenues ? Toujours est-il que le ministère des Solidarités et de la Santé vient de rappeler aux agences régionales de santé (ARS) quelles démarches obligatoires elles devaient faire en direction des Ehpad. Les ARS sont tenues de vérifier l'état de circulation de l'oxygène, de connaître l'identité du médecin référent Covid en cas d'absence de médecin coordonnateur. Diverses coordonnées doivent être clairement identifiées par les établissements : celles des astreintes téléphoniques « personnes âgées » et « soins palliatifs ».

Les Ehpad doivent être au courant des services d'admission directe dans les établissements de santé. Mais ils doivent également anticiper l'éventuelle création en leur sein d'une unité Covid et être au courant des modalités de soins de résidents atteints du Covid-19. 

Concernant l'hospitalisation des résidents, le ministère rappelle qu'il est nécessaire d'avoir au préalable eu une discussion avec le système d'astreinte sanitaire « personnes âgées » pour discuter de la direction à prendre ; courts séjours, USLD, SSR, etc. La fiche du ministère insiste sur le fait que les ARS doivent veiller à ce que les hôpitaux organisent bien une filière d'admission directe des résidents atteints de Covid. Ceci afin de ne pas renouveler la situation difficile rencontrée au printemps.  

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres