menuMENU
Brève05 octobre 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Covid-19 : le tour de vis francilien concerne également les Ehpad

Ce lundi 5 octobre, le préfet de région, le préfet de police et le directeur d'ARS d'Ile-de-France ont annoncé des mesures drastiques de lutte contre le Covid-19 pour Paris et les trois départements de la petite couronne (Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Hauts-de-Seine). Tout un volet de dispositions concerne les Ehpad. Selon le communiqué, 115 des 700 Ehpad de la région connaissent au moins un cas positif sur les 14 jours. « 528 résidents et 299 agents » seraient positifs.

Aussi la puissance publique a-t-elle décidé un certain nombre de mesures qui placent les Ehpad dans une situation intermédiaire entre le confinement de mars-avril et la situation actuelle. Les visites sont toujours autorisées mais uniquement sur rendez-vous, mais avec deux personnes maximum « et si possible dans un espace dédié ». Les sorties collectives sont suspendues, tout comme les accueils de jour n'ayant pas une entrée séparée avec l'Ehpad. Il est par ailleurs recommandé de dépister tous les professionnels une fois tous les 14 jours « en utilisant notamment les tests antigéniques ». Le protocole prévoit également tout un dispositif si un cas positif est avéré avec suspension temporaire des visites et activation d'une unité Covid.

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres