menuMENU
Article24 septembre 2019
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Congrès des âges : quand la vieillesse se conjugue avec le bonheur

Lors du second congrès des âges et du vieillissement, la parole a été donnée très largement aux personnes âgées ou aux "vieux". Ceux-ci ont voulu changer l'image de la vieillesse, trop souvent associée au malheur. Paroles d'espoir.

Au cours de la première journée de ce congrès des âges et du vieillissement, le plateau était assez relevé : trois anciennes ministres (Michèle Delaunay, Marie-Anne Montchamp et, dans un domaine différent, Myriam El Khomri), un généticien célèbre, Axel Kahn, sans oublier une flopée de directeurs et présidents, à commencer par la structure invitante, l'AD-PA qui fête également ses 30 ans. Mais la véritable « vedette », celle qui a reçu le plus d'applaudissements parmi les quatre cents participants était une petite dame venue de l'Hérault.

« Je vis dans ce siècle » 

L'intervention de Francine Serra, « 84 ans, célibataire, sans enfant », comme elle se présente, a clairement fait du bien. Elle a montré que le second degré, l'humour et la bienveillance peuvent véritablement se conjuguer avec le grand âge. Devant un auditoire amusé et séduit, cette dame a expliqué comment elle vit dans son Ehpad. « Je suis heureuse. Un clic et je m'échappe. Je pars au Louvre, en Norvège. Je me sens dans un autre monde. Je rêve. Je m'extasie des avancées médicales. Je vis dans ce siècle. » 

« Aller vers l'autre » 

Pourtant, Francine Serra avait toutes les raisons de déprimer. En effet, lorsqu'elle a dû rejoindre son Ehpad, elle a quitté la ville de Béziers qu'elle connaissait comme sa poche pour intégrer un établissement dans un petit village. Eh bien, en quelques semaines, elle s'est parfaitement intégrée. « Il faut aller vers l'autre », dit-elle en guise de conseil. Effectivement, on le constate, elle a vraiment du charisme. « Madame Serra a l'énergie pour se faire une place », confirme sa directrice d'Ehpad.

« Ne pas se restreindre » 

Alors, me direz-vous, cette dame sort du lot. Mais une hirondelle fait-elle le printemps ? Grâce à l'opération Citoyennage qui permet à des personnes âgées vivant en établissement de prendre la parole et de faire des propositions, d'autres prises de parole se sont fait entendre. Ginette Le Pit, depuis son fauteuil roulant, prononce des paroles pleines de justesse. « Il faut garder du plaisir quand on vieillit. Il faut continuer à apprendre, se sentir libre d'aller où on veut », dit-elle. Et cette Francilienne d'ajouter : « Cinéma, resto... on ne doit pas se restreindre. Il faut prendre le risque de sortir. » Enfin, vieillir peut être « l'occasion de faire la paix avec son passé », assure Ginette Le Pit.

« Revendiquer son auto-détermination »  

Cette liberté revendiquée peut aller jusqu'à participer à une manifestation, par exemple lors de la grève des Ehpad. Mais ce combat pour la liberté est parfois entravé... par les enfants qui sont souvent dans une logique sécuritaire. « Il faut revendiquer son auto-détermination », estime Françoise Fuchs, fondatrice de l'association Old'up qui agit pour « donner du sens, de l'utilité et de l'agrément à l'allongement de la vie » (voir leur site internet). A 87 ans, elle se dit veinarde d'être toujours à son domicile avec son mari. Elle promeut les valeurs de la vieillesse : « Quand on va lentement, on voit des choses qu'on ne voit pas en allant vite », dit-elle. 

« L'avancée en âge : c'est un succès » 

Et pour incarner un senior percutant, éloigné de la langue de bois, qui mieux qu'Axel Kahn ? Le généticien, qui vient de prendre la présidence de la Ligue contre le cancer, propose un regard très optimiste. « En général, c'est sur le ton de la déploration qu'on aborde la question du vieillissement. En fait, c'est un succès qu'autant de Français atteignent ces âges. Alléluia ! », estime le grand randonneur de 75 ans (il a écrit plusieurs ouvrages sur le voyage).

« La pauvreté est impitoyable avec la vieillesse »

 Axel Kahn à la tribune du congrès des âges et du vieillissement, le 23 septembre 2019 Noël Bouttier

En se baladant à travers la France, Axel Kahn a constitué sa propre grille de lecture des inégalités territoriales. « Quand vous arrivez dans une localité, vous savez si elle est prospère en regardant les personnes âgées. Dans certaines villes, elles sont coquettes, portent beau, les cheveux sont bien arrangés. Ailleurs, vous voyez des gens avec des embonpoints, les dents mal soignées, le pas hésitant. Une seule raison explique cette situation : la pauvreté. » Et d'ajouter : « La pauvreté est impitoyable avec la vieillesse ». La question sociale est toujours nichée quelque part, y compris à l'extrémité de nos vies.

Métiers du grand âge : les quatre priorités de Myriam El Khomri 

Début juillet, la ministre du Travail sous la présidence de François Hollande s'est vu confier une mission sur les métiers du grand âge. Avec des délais très courts car les conclusions doivent être rendues courant octobre, sans doute le 17. Invitée par le congrès des âges, Myriam El Khomri, sans rien déflorer des propositions qu'elle fera, a révélé les quatre axes de son rapport.

D'une part, elle entend se pencher sur les questions de la formation. Est-il normal, s'est-elle demandé, que les médecins soient formés sans débourser un euro alors que cela coûte « entre 5 000 et 7 000 € »  pour devenir aide-soignant ? Elle pense nécessaire de donner un coup de fouet à l'apprentissage et à la validation des acquis de l'expérience (notamment pour les « faisant fonction » ).

D'autre part, un point important devrait concerner les rémunérations et les temps de trajet. L'ancienne ministre du Travail reconnaît que la situation n'est pas normale et qu'il va « falloir investir ». Elle s'engage également à proposer des évolutions sur la qualité du travail, remarquant que la fréquence des accidents est largement supérieure à celle... du bâtiment. Enfin, le rapport El Khomri devrait également amener des propositions sur les innovations sociales et technologiques. 

NoëlBOUTTIER
ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres