menuMENU
Article19 février 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Changer de mots pour donner une vision positive du vieillissement

Quatre experts et représentants d’organisations du champ des personnes âgées proposent un nouveau lexique pour parler du grand âge. Ces termes doivent, selon eux, être intégrés dans le futur projet de loi.

Changer le vocabulaire pour lutter contre la discrimination liée à l’âge [1]. C’est ce que proposent quatre spécialistes reconnus du champ des personnes âgées à travers un nouveau lexique d’une quinzaine de termes devant remplacer des mots qu’ils jugent stigmatisants.

Un avis du Haut conseil de l'âge

Leur réflexion prolonge des travaux auxquels ils ont participé. Ainsi Pascal Champvert, président de l’association de directeurs AD-PA et Alain Koskas, président de la Fédération internationale des associations de personnes âgées (Fiapa), ont animé les débats de la commission "vocabulaire" du Haut conseil de l’âge (HCA). ils ont débouché sur un avis en octobre dernier. De leurs côtés, le chirurgien Philippe Denormandie et le gériatre Claude Jeandel, ont débattu de ces questions dans le cadre du conseil scientifique du rapport Libault.

La démence, « un mot qui tue » 

Cet article est réservé aux abonnés Il vous reste 75% à lire

Vos avantages abonnés

Un accès intégral à l’ensemble de nos articles

Infographies, vidéos, enquêtes, dossiers juridiques: l’actualité de votre secteur décryptée sous différents formats.

Une information analysée et décryptée par des professionnels du secteur

Grâce à des contenus rédigés par des journalistes spécialisés sur le secteur social et médico-social : la garantie d’une information vérifiée et exploitable.

Un abonnement adapté à vos besoins

Abonnement à l’année, mensualisé, avec ou sans engagement de durée… bénéficiez de conditions sur mesure, adaptées à vos besoins.
Abonnez-vous pour 12€ par mois seulement

Vous êtes abonné ou
disposez de codes
d'accès pour ce produit

Codes d'accès oubliés