menuMENU
Article15 novembre 2022
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Campagne budgétaire 2022 des ESMS : 440 M€ pour faire face à l'inflation

La seconde partie de campagne budgétaire 2022 des ESMS pour personnes âgées et handicapées prévoit 440 M€ supplémentaires pour faire face à l'inflation, dont 340 M€ liés à la hausse du point d'indice dans le public et son équivalent dans le privé.

Les gestionnaires d'établissements et services médico-sociaux (ESMS) accueillant des personnes âgées et handicapées vont pouvoir relâcher un peu la pression. Des crédits supplémentaires leur sont alloués en seconde phase de campagne budgétaire 2022, dont les orientations sont dévoilées par une instruction du 8 novembre 2022.

La première partie de campagne budgétaire était encadrée par une instruction interministérielle du 12 avril 2022

Inflation et revalorisations

Les enveloppes nouvelles portent sur trois volets :

  • limiter « l'impact du contexte inflationniste sur le renchérissement des achats des établissements de santé et médico-sociaux » ;
  • financer la revalorisation du point d'indice dans la fonction publique (+ 3,5 %) et sa transposition au secteur privé (+ 3%).
  • financer les mesures de revalorisation salariale issues du Ségur de la santé et de la conférence des métiers (pour les personnels de la filière socio-éducative, les aides-soignants de la FPH...).

Hausse des prix

Dans le détail, une enveloppe de 100 millions d'euros (M€) est allouée aux ESMS afin de faire face à la hausse des prix. Ce montant est ainsi réparti :