menuMENU
Article30 octobre 2019
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Cabinets médicaux :  le refus des patients pauvres se porte bien

Une enquête du Défenseur des droits révèle l'ampleur de la discrimination dans l'accès aux soins subie par les patients précaires bénéficiant d'une aide à la couverture santé. Le refus de soins intervient dans un peu plus de 10 % des cas.

Plus d'un cabinet médical sur dix refuserait de recevoir des patients au motif qu'ils bénéficient d'une aide à la complémentaire santé, constate une étude menée par le Défenseur des droits et le Fonds CMU-C et publiée le 28 octobre.

Cet article estréservé aux abonnés

En savoir plus

Vous êtes abonné ou
disposez de codes
d'accès pour ce produit

Codes d'accès oubliés