menuMENU
Article17 janvier 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Bénéficiaires du RSA : l'obligation de demander l'Aspa repoussée à 67 ans

Actuellement, les bénéficiaires du RSA ont l’obligation de faire valoir leurs droits à l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) dès qu’ils atteignent 65 ans. A compter du 1er juillet 2020, ce sera à leurs 67 ans. Ils auront toujours la possibilité de demander l’Aspa à 65 ans.

La loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2020 vise à simplifier la transition vers la retraite des bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA).

Le RSA, prestation subsidiaire

Le RSA est subsidiaire, c'est-à-dire que son bénéfice est subordonné à la condition que le foyer ait fait valoir ses droits aux prestations sociales, législatives, réglementaires et conventionnelles, sauf exceptions. Parmi les prestations à faire valoir figure l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), versée à partir de 65 ans aux retraités disposant de faibles ressources.

Articulation avec l'Aspa

Cet article est réservé aux abonnés Il vous reste 75% à lire

Vos avantages abonnés

Un accès intégral à l’ensemble de nos articles

Infographies, vidéos, enquêtes, dossiers juridiques: l’actualité de votre secteur décryptée sous différents formats.

Une information analysée et décryptée par des professionnels du secteur

Grâce à des contenus rédigés par des journalistes spécialisés sur le secteur social et médico-social : la garantie d’une information vérifiée et exploitable.

Un abonnement adapté à vos besoins

Abonnement à l’année, mensualisé, avec ou sans engagement de durée… bénéficiez de conditions sur mesure, adaptées à vos besoins.
Abonnez-vous pour 12€ par mois seulement

Vous êtes abonné ou
disposez de codes
d'accès pour ce produit

Codes d'accès oubliés