menuMENU
Article23 décembre 2021
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

[Mouvement social] Quand les assistantes sociales bloquaient les TGV

Cristina de Robertis a rassemblé archives et témoignages sur la mobilisation menée par la profession de 1990 à 1992. Le mouvement s’était alors achevé dans « la déception et l’amertume », mais il aura finalement abouti… en 2018.

« Stressés, mal payés, oubliés, les AS vont craquer » : non, ce slogan d'assistants sociaux (AS) n’a pas été scandé lors des manifestations du 7 décembre dernier. L'avertissement, certes d’actualité, figurait sur une banderole photographiée en… octobre 1991. Le document est exhumé par Cristina de Robertis, dans Assistantes sociales en lutte, un livre où elle retrace avec minutie la mobilisation de sa profession entre 1990 et 1992.

Mépris et injustice