menuMENU
Brève29 janvier 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Accessibilité : le bilan accablant d’APF France handicap

« Rien ne bouge depuis plus de 40 ans en matière d’accessibilité ». Tel est le verdict d’APF France handicap qui, à moins de quinze jours de la date anniversaire de la loi de 2005, publie un sondage mettant en lumière les difficultés de Français, handicapés ou non, à se déplacer au quotidien mais aussi à trouver un logement adapté ou à effectuer des démarches administratives.

L’analyse des réponses des 12 000 répondants montre que la problématique de l’accessibilité dite "universelle" concerne, au-delà des personnes handicapées, de nombreux publics tels que les femmes enceintes, les personnes poussant des poussettes ou amenées à porter des objets lourds. Les critiques les plus vives se concentrent sur les difficultés d’accessibilité de la voirie, des transports en commun ou encore des commerces de proximité. Point positif néanmoins, les pharmacies obtiennent un haut niveau de satisfaction (83 %) alors que les cabinets médicaux et paramédicaux suscitent des jugements plus mitigés (43 % d’insatisfaits).

Fort de ces résultats et dans la perspective de la prochaine Conférence nationale du handicap (CNH) du 11 février, APF Fance handicap formule une série de demandes. Parmi elles, l’association exige « l’effectivité d’un plan de contrôle et l’application de sanctions administratives des établissements recevant du public (ERP) » telles que prévues par la loi. Elle réclame aussi que des moyens soient alloués à la délégation ministérielle à l’accessibilité et à la coordination interministérielle dédiée ou encore la mise à disposition de données statistiques permettant d’objectiver l’état de la situation et de constituer un outil d’aide à la décision publique.

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres