menuMENU
Article21 juillet 2022
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

AAH : les députés votent la déconjugalisation au 1er octobre 2023

L'Assemblée nationale a voté à 428 voix contre 1 la déconjugalisation de l'allocation aux adultes handicapés. L'entrée en vigueur de la réforme au 1er octobre 2023 au plus tard est jugée trop tardive par certains députés et le secteur associatif.

C'est à la quasi-unanimité et après trois heures de débats que les députés ont adopté, dans la nuit du 20 au 21 juillet, la déconjugalisation de l'allocation aux adultes handicapés (AAH).

Une revendication de longue date

L'individualisation de l'AAH, revendication de longue date du secteur associatif, avait été rejetée à plusieurs reprises par la majorité d'Emmanuel Macron lors de son premier quinquennat. À l'époque, Sophie Cluzel, alors secrétaire d'État aux Personnes handicapées, avait fait savoir qu'une telle initiative pourrait créer un précédent et entraîner l'individualisation d'autres prestations sociales, une mesure coûteuse.

270 000 bénéficiaires en couple