menuMENU
Brève09 juillet 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

50 millions d'euros pour l'aide aux jeunes majeurs de l'ASE

« Ce n’est pas si souvent que nous sommes amenés à remercier le gouvernement ! » La remarque est lancée par le député communiste Jean-Paul Dufrègne, le 8 juillet, face à l'amendement 2408 présenté par le ministre délégué Olivier Dussopt, sur le projet de loi de finances rectificative pour 2020.

La proposition ? 50 millions d'euros de l'État, pour participer, jusqu'à la fin de l'année, à la prise en charge par les départements des jeunes de l'aide sociale à l'enfance (ASE) au-delà de leurs 18 ans. Les modalités de répartition devront être arrêtées par circulaire. « Il conviendra d’envisager de prolonger cette réponse temporaire », espère, sur les bancs de l'Assemblée, la députée LREM Perrine Goulet : « On ne peut pas continuer à laisser des enfants de 18 ans se retrouver à la rue. » 

« L'amendement que nous avions déposé est adopté », se félicite sur twitter Adrien Taquet, secrétaire d'État à la Protection de l'enfance du précédent gouvernement, et qui peut encore être renouvelé auprès de Jean Castex.

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres