menuMENU
Brève12 février 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

2 min pour comprendre... le traitement des appels au 119

Recruter cinq écoutants supplémentaires pour répondre au 119, « allô enfance en danger » : la proposition a été faite par le secrétaire d'État Adrien Taquet, en novembre, dans son Plan de lutte contre les violences faites aux enfants.

Et pour cause : en 2018, plus de 475 000 appels ont été enregistrés à ce numéro, soit plus de 1 300 par jour... Or, faute de répondants, les deux tiers de ces appels n'ont pu être traités immédiatement. 

Mais comment fonctionne ce « service national d'accueil téléphonique de l'enfance en danger »  (Snated) ? Comment sont triés les appels ? Comment sont traitées les alertes ? Et quel est le lien du 119 avec les « cellules de recueil des informations préoccupantes » (Crip), mises en place dans les départements ?

Le circuit des appels au 119 est à découvrir dans notre rubrique « 2 min pour comprendre ».

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres