menuMENU
Brève06 avril 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Troubles du neurodéveloppement : repérer et orienter les enfants à risque

La Haute autorité de santé (HAS) a publié le 17 mars sur son site une recommandation de bonne pratique concernant le repérage et l’orientation des enfants à risque de troubles du neurodéveloppement (TND).

La recommandation, qui a pour objectif d’une part « d’harmoniser les pratiques de repérage et d’orientation des enfants ayant un TND dans une population à risque entre 0 et 7 ans » et d’autre part « d’optimiser le parcours de l’enfant et de sa famille » s’adresse aux professionnels de santé.

Elle pourra toutefois intéresser les professionnels médico-sociaux de la petite enfance et de la protection de l’enfance en ce sens qu’elle les sensibilisera à l’identification des signes de TND et à l’existence de facteurs de risques, forts ou modérés, notamment dans le milieu familial. Le document précise que certaines circonstances familiales, comme une vulnérabilité socio-économique élevée ou une fragilité psychoaffective « peuvent faire passer l’enfant dans la catégorie à haut risque de TND ». Deux situations familiales bien connues des travailleurs sociaux.

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres