menuMENU
Brève03 juillet 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Soutien à l'emploi des jeunes : le plan de la Commission européenne

« La pandémie de coronavirus a clairement montré combien l'entrée sur le marché du travail était souvent difficile pour de nombreux jeunes », souligne la Commission européenne. L'institution a donc décidé de « porter [son] attention sur la prochaine génération » et a présenté, le 1er juillet, son plan visant à soutenir l'emploi des jeunes, qui s'articule autour de quatre axes.

Le premier : renforcer la garantie pour la jeunesse, dispositif au terme duquel les jeunes de moins de 25 ans doivent se voir proposer, dans les quatre mois suivant la perte de leur emploi ou la fin de leurs études, un emploi, une formation continue, un apprentissage ou un stage. Le plan prévoit de l'étendre aux jeunes âgés de 15 à 29 ans et d'élargir sa portée pour « atteindre les groupes plus vulnérables » (jeunes issus de minorités raciales et ethniques, handicapés...).

Second axe : moderniser les systèmes relatifs à l'enseignement et à la formation professionnelle, pour les rendre « plus souples et davantage axés sur l'apprenant ». La Commission prévoit par ailleurs de donner un nouvel élan à l'apprentissage, ce qui est déjà prévu par le gouvernement français.

Le dernier axe porte sur les mesures supplémentaires de soutien à l'emploi (aides à l'emploi et à la création d'entreprises, renforcement des réseaux de jeunes entrepreneurs, etc.).

Côté financement, « au moins 22 milliards d'euros devraient être consacrés au soutien à l'emploi des jeunes ».

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres